PASCAL
SANDREZ

Freescale Toulouse

Je suis actuellement employé de Freescale semi-conducteur dans le centre de design de Toulouse. Je suis ingénieur en conception micro-électronique analogique (en anglais "Analog and Mixed Mode Integrated Circuit Designer"). Cela consiste à développer des composants électroniques depuis la conception jusqu'à la mise en production du produit.

Ingénieur

«Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. Cette aptitude résulte d'un ensemble de connaissances techniques d'une part, économiques, sociales et humaines d'autre part, reposant sur une solide culture scientifique.»
    - Commission des titres d'ingénieur, France

Charte éthique de l'ingénieur

Le métier d'ingénieur micro-électronique

La finalité du métier est de concevoir un système électronique complet intégré dans une puce de silicium. Il faut donc imaginer les différentes fonctions du système, découper le fonctionnement en différents sous-ensemble qui pourront être implémentés par une équipe de designers. Chaque designer crée les schémas électroniques qui réalisent la fonction en tenant compte des limitations des technologies utilisées. Mais la partie "dessin du schéma" représente peu de temps comparé au temps de développement total du produit. En effet dans un premier temps, il y a une phase de discussion pour identifier les besoins du client puis vient une phase de réflexion sur le choix de la meilleure architecture pour réaliser la fonction. Vient ensuite la phase de création des schémas puis la vérification (à l'aide de simulateurs). Entre le moment où débute le projet et où il se termine, il se passe des mois d'analyse, de calcul, de dessin, de simulations, de vérifications... Le but est de réussir le composant en une seule fois, chaque changement ou correction du circuit après la première version ayant un coût (en argent et en temps) très important.

Je travaille actuellement dans le domaine de l'automobile, où l'électronique peut apporter des solutions pour rendre les véhicules plus sûrs (ABS, Airbag, ESP), plus confortables (vitres électriques, climatisation) ou plus performants (contrôle moteur).

Le métier d'ingénieur micro-électronique ne s'applique bien sûr pas qu'à l'automobile, L'électronique est extrêmement présente dans les objets qui nous entourent (électroménager, audio, informatique, téléphonie, médical...) et les systèmes sont de plus en plus intégrés. Autant de domaines qui m'intéressent de découvrir.