PASCAL
SANDREZ

Bureau - bibliothèque

Nous avions besoin d'aménager une pièce de 11m² en bureau pour deux personnes avec pas mal de choses à ranger dans peu d'espace car cette pièce fait aussi chambre d'amis. Il y a donc aussi un clic clac à caser et il fallait dans l'idéal pouvoir intégrer deux bureaux et une bibliothèque. Nous avons cherché quelque temps un ensemble qui soit assez compact dans divers magasins de meubles et nous n'avons pas vraiment trouvé quelque chose qui nous plaise (sauf à des prix bien trop élevés). Petit à petit je m'imaginais ce dont nous avions besoin sans vraiment le trouver en magasin ou bien à des prix hors de mon budget. A force de l'avoir en tête je me suis mis à le dessiner puis le fabriquer, un bon projet qui allie design en 3D, bois et même de l'électronique.

Le design

Pour dessiner ce meuble j'ai donc pris mon logiciel 3D habituel et j'ai commencé. Il y avait plusieurs difficultés, déjà au niveau du choix du bois, j'avais le choix entre du bois brut, du contre plaqué, du tri pli, du médium, etc. Au final j'ai choisi le médium pour le prix et la simplicité à travailler. Pour les dimensions j'ai choisi un compromis entre la taille de la pièce et l'espace nécessaire pour être à l'aise, chaque bureau est fait d'un plateau de 125cm*75cm. Ensuite je voulais que ça soit beau et pratique, donc il fallait pas mal de rayonnage et réfléchir au design. Pour avoir un maximum de rayonnage j'ai mis une bibliothèque sur le coté et des éléments en hauteur. Dernier détail il fallait qu'il soit réalisable et transportable. Pour cela j'ai décidé de découper le meuble en trois éléments, le bureau de gauche, un autre bureau au centre et la bibliothèque sur le coté. Au final les trois éléments sont fixés ensemble pour faire un meuble solide. Pour le bas et ce qui fait la stabilité le tout repose sur les jambages de la bibliothèque, sur deux pieds de bureau standard et sur un meuble à tiroirs. Ce choix est très volontaire. Je voulais avoir des tiroirs et je sais que c'est faisable mais long à réaliser et plein de pièges. Il faut aussi pas mal de matériel. Donc j'ai cherché un caisson à tiroirs et j'ai trouvé ça chez Ikea à un prix très correct donc je me suis appuyé sur cet élément. Un autre détail, j'ai fait des caissons sous le bureau pour ranger les câbles, les multiprises, les alimentations, etc.

Au final le rendu 3D donne ceci, mais c'est encore virtuel, il faut le réaliser :


Rendu couleur du modèle dessiné en 3D

La construction


La bibliothèque débitée

Pour la construction j'ai acheté des plaques de medium (MDF) en 18mm et 30mm, là aussi il y a un compromis entre solidité et poids. J'ai sorti les côtes des différents éléments et j'ai débité les plaques avec une scie circulaire plongeante que j'ai loué pour l'occasion.

La deuxième étape très importante a été de mastiquer la tranche visible des éléments. Quand on coupe le MDF, il y a au niveau de la coupe plein de petits "poils" qui dépassent , des aspérités qui vont rester visibles après la peinture, alors que les faces ont un état de surface très lisse. Même avec une découpe à la scie circulaire avec une lame neuve tel que c'était mon cas, la coupe n'est pas parfaite. Pour enlever ces poils on peut essayer de poncer mais en général le papier de verre n'arrive pas à les attraper. On peut poncer après avoir peint mais là pareil tout les poils ne sont pas facilement enlevés, ils restent un peu souples. Pour remédier à cela j'utilise une technique trouvé sur un forum, j'utilise du plâtre fin de finition et j'enduis la tranche. Le plâtre fige les poils et comble les petits trous. Ensuite je ponce au papier de verre fin, les poils sont cassés et la tranche devient très lisse. En général je passe deux couches assez fines, la première est vite absorbée par le bois, la deuxième est vraiment pour bien finir. En général c'est très rapide, j'applique le plâtre à la spatule sans trop chercher à être très précis, le plâtre sèche très vite, l'humidité est absorbée par le bois. Quand j'ai fini le dernier élément le premier est sec je peux passer un coup de papier de verre sans attendre et passer la deuxième couche de plâtre de finition. Et je fini toujours par un petit coup de ponçage de la tranche. Par contre je n'ai pas fait toutes les tranches pour gagner du temps, seulement celles qui sont visibles.


Après la sous-couche

Ensuite j'ai passé un couche de sous-couche partout pour préparer la peinture, rendre le bois plus clair et pour éviter que le bois ne boive toute la peinture.

Puis j'ai passé une première couche de peinture sur tous les éléments avant montage. J'ai gardé une couche pour après le montage mais je ne voulais pas tout peindre à la fin car c'est plus compliqué d'avoir une bonne finition.

En parallèle des cotés de la bibliothèque et des étagères j'ai aussi créé les caissons sous le bureau et les plateaux. Les caissons sont assemblés avant peinture par contre.


Les caissons pour mettre les câbles et alimentations.

Puis viennent les étapes d'assemblage, jusque là je n'avais pas vérifié que tout aller s'assembler correctement. Il faut pas mal d'espace pour assembler "virtuellement" les éléments et je n'en ai pas. Donc j'ai assemblé tous les éléments avec des vis à médium, là aussi ca a été un choix difficile car la plupart des vis fendent le médium. J'ai acheté quelques types de vis différentes dont certaines spécialement faite pour ne pas fendre le bois. J'ai fait quelques tests sur des chutes et les meilleures vis étaient les SPAX spécial MDF. Elles sont fines et ont une pointe qui percent le MDF sans le faire fendre. La différence avec des vis classique est impressionnante.

Une fois tout assemblé (sauf le fond), j'ai passé une deuxième couche de peinture pour cacher les vis notamment, puis j'ai fixé le fond. Ensuite j'ai assemblé les différentes parties directement dans la pièce. Le résultat est vraiment comme attendu.


Le meuble fini

L'éclairage

Pour éclairer les plans de travail je voulais aussi une solution qui s'intègre bien et qui permet surtout d'économiser de l'espace sur le bureau. J'ai donc aussi fabriqué le système d'éclairage. Pour cela j'ai créé une cornière en bois qui est fixé sous la partie haute, au dessus de chaque bureau. Dans cette cornière j'ai collé des rubans de LED que je peux alimenter en 12V. Mais je voulais aussi que cela soit beau, design et ne pas avoir à mettre un interrupteur disgracieux. Pour cela j'ai fait un interrupteur capacitif qui détecte juste sur une touche à partir d'un PIC de Microchip. Pour ce qui est de la quantité de lumière j'ai mis un maximum de bandes de rubans pour avoir la possibilité de très bien éclairer car c'est un espace de travail. Sachant que j'allais mettre un PIC pour contrôler les rubans, je pouvais aussi contrôler la luminosité au cas ou un niveau de plus basse luminosité soit nécessaire.


La cornière avec les rubans de led et la carte électronique

J'ai donc créé deux niveaux de luminosité, par défaut c'est le niveau de luminosité moyen qui s'active. On augmente la luminosité avec un appui long et chaque modification est progressive pour une ambiance plus douce. J'ai codé une fonction d'easing avec une lookup table.

Au final ce projet est une vrai réussite que j'ai fait assez rapidement, bien terminé et que j'utilise très souvent.